vendredi 19 mai 2017

L'encenseur publique et la maison de Reza Shah à Téhéran.

Téhéran est connu pour ses embouteillages monstres.

C'est dans un de ceux-ci que soudain, un homme passe autour des voitures avec une coupelle toute fumante (d’encens ? difficile à dire, mais pour fumer, ça fume) qu’il fait tournoyer rapidement au-dessus des capots, le long des portières ; 

Cet « encenseur publique » comme nous pourrions l’appeler, est censé nous apporter par ces volutes, chance, bonheur et prospérité, mais pour que ça marche mieux, il faut lui donner un petit quelque chose. Normal.
Si je vous parle de ce brave homme, qui lui ne se contente pas de juste tendre la main comme beaucoup chez nous, si je vous parle de cet encenseur c’est que le lendemain la chance nous sourît. Et à pleines dents:  On nous ouvrait la Maison de Reza Shah Pahlavi. 
Oui, la vraie maison du Shah, Père du dernier avant la révolution islamique, pas l'un de ces palais du complexe de  Sa'dabad   destinés à accueillir en grandes pompes des dignitaires, non juste celle où auparavant il vivait humblement.





Chance d'avoir été "enfumé" la veille ou heureuse coïncidence, quoiqu'il en soi, nous étions devant la porte de la Maison du Reza Shah au moment où un automobiliste passe, s’arrête et indique qu’il y a des ouvriers à l’intérieur pour la rénovation: "vous devez frappez fort et ils vous ouvrirons";


Nous avons frapper fort.









 Rénovation car elle en a grand besoin, habitée par d’autres après lui, puis laissée à l’abandon;


   
En forme de U autour d'un petit jardin, des piéces petites en enfilades,




L'ensemble est assez humble et ne semble pas à la hauteur de la fonction du Shah. Mais peut-être ne l'était-il pas encore à ce moment (?) peut-être juste ministre, je n'ai pas réussi à en savoir plus.

Dans la cave, une structure de lit en bois sculpté: non ce n'est pas ce lui de Reza Shah: il avait pour habitude de dormir à même le sol.

















Rénovation oui mais personne nous a préciser dans quel but... pas de précision là non plus.

Pour (tenter de ) résumer la vie de ce  monsieur, j’ai choisi un extrait de ce site:

La dynastie des Pahlavi d'Iran n'était pas une ancienne maison royale; Il a été spécifiquement créé par la Grande-Bretagne après la Première Guerre mondiale, pour stopper l'influence de la Russie bolchevique en Iran et pour protéger les intérêts britanniques en Inde. En fait, Reza Shah Pahlavi, le premier Shah de Perse (comme on l'appelait alors), est né dans un village en 1878. Sa mère était musulmane de Géorgie et son père était major dans le Régiment de 7e Savadkuh de l'armée perse et combattu dans la guerre anglo-prussienne en 1856. Reza est également devenu soldat, comme son père, et en 1921 a été promu par le général britannique Ironside au rang de brigadier-général pour diriger la brigade cosaque perse, devenant ainsi le dernier et le seul commandant persan de la brigade. Sa mission était de marcher sur Téhéran pour empêcher l'Armée rouge qui avait déjà pénétré dans la campagne de prendre en charge le gouvernement de la dynastie Qajar faible à Téhéran. Reza est devenu le commandant en chef de l'armée perse après avoir réussi à arracher le contrôle de Téhéran. En 1923, les Britanniques voulaient que Reza Shah crée une base de pouvoir centralisée dans le pays. Il a été nommé premier ministre par l'Assemblée constituante de Perse en 1925 après avoir modifié la Constitution de 1906 du pays et est devenu le souverain de facto. Ahmed Shah Qajar, le souverain précédent, a fui le pays et est finalement mort en exil. Impressionné par Kemal Ataturk, Reza Shah a été tenté de l'imiter et de déclarer le pays une république, mais étant dictatorial, il a décidé d'établir une monarchie constitutionnelle avec l'aide des clercs chiites. Le 15 décembre de cette année, à l'âge de 47 ans, il a prêté son serment et est devenu le premier Pahlavi Shah de l'Iran. Son fils Mohammad Reza Pahlavi a été proclamé prince héritier au couronnement de Reza Shah le 25 avril 1926.

On pourrait y ajouter quelques précisions piquantes comme dans Wiki (version française) qui est étonnamment trés complète :

Reza Chah avait un côté physique prononcé ; ses détracteurs affirmaient qu'il était très violent à tout bout de champ. Il est vrai qu'il ne fut pas rare qu'il fasse usage de ses mains quand il était contrarié …
… A noter également que Reza Chah avait sur le nez une discrète mais profonde cicatrice, due à un coup de sabre qu'il avait reçu lors d'une bagarre alors qu'il était cosaque. Ce même coup de sabre lui avait réduit la visibilité de l’œil gauche7.
Du reste, Reza Chah avait une façon théâtralisée de faire les choses pour marquer les esprits dans un objectif généralement politique, lors de la crise pétrolière de 1932-1933 par exemple : Le 28 octobre 1932, lors d’une visite à Abadan, le shah sait qu’une bonne partie de la zone, gérée par des contremaîtres britanniques ou indiens, est interdite aux perses ; l’occasion de faire parler se présente : Reza Chah fait ouvrir un robinet d’oléoduc destiné à alimenter les pétroliers, provoquant une énorme marée noire dans le fleuve Chatt el-arab. Alors que toute l’assistance est stupéfaite, l’empereur reste impassible, puis tourne les talons en disant « Puisqu’on nous le vole, autant qu’il soit perdu pour tous ! » C’est le début d’une crise, mais la presse, pour ne pas vexer plus d’anglais que ceux présents qui ont assisté à la scène, transforme le « Puisqu’on nous le vole… » en « Puisqu’il ne nous rapporte rien… »38
Reza Chah, bien que devenu empereur d'un " pays émergent " ne changea pas son style de vie, qui resta simple, voire ascétique : il mangea toujours simplement, n'eut aucune aventure extra-conjugale, ne participa à aucune fête si on met de côté les célébrations, et dormait dans ses palais à même le sol, sur une sorte de couche qui n'était pas grand-chose de plus qu'un matelas 147.

Je rajouterai que derrière le Grand chef d'état se cache aussi la "Dark Side of the Force", telles que admiration pour Hitler et l'Allemagne Nazie, spoliations de fonciers pour son bien personnel... mais le mieux étant de lire au moins Wiki "https://fr.wikipedia.org/wiki/Reza_Chah" .


à + !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire