vendredi 26 mai 2017

Le Palais du Golestan - کاخ گلستان - palais du jardin des fleurs)


Avant la dernière dynastie des Pahlavi, il y avait la dynastie Qâdjâr et au cœur du vieux Téhéran, à deux pas du grand bazar se trouve le palais du Golestan  "Kakheh Golestan" qui est l'ancien complexe royal de cette dynastie.
Le palais est tout ce qui reste de la Citadelle (Arg) historique de Téhéran  construit à l'époque de Shah Tahmasb I. Cette résidence, les shahs Qâdjâr l'ont modifiée tout au long de leurs régnes.

Pendant l'ère Pahlavi (1925-1979), le palais Golestan a été utilisé pour des réceptions royales formelles et la dynastie Pahlavi a construit son propre palais à Niavaran. Les cérémonies les plus importantes du palais pendant l'ère Pahlavi ont été le couronnement de Reza Khan (1925-1941) à Takht-i Marmar et le couronnement de Mohammad Reza Pahlavi (déposé en 1979) dans la salle des musées.

Pour l'histoire, Aghâ Mohammad Khân, le premier Qâdjâr, choisit, pour des raisons stratégiques, d’installer son pouvoir à Téhéran, proche de ses sources du Mâzandarân et du Gorgân. C’était un bon choix pour l’époque car Téhéran, loin de la mer, donc des flottes étrangères, bon contrôle du pays aux carrefours est-ouest et nord-sud des routes de la soie entre la mer Caspienne et le Golfe persique.

Le palais du Golestân et l’arg, l’ancienne citadelle qui l’entourait, furent construits au nord de la vieille ville.





Quand on entre dans le parc, on est tout de suite attiré par le palais tout au bout, parce qu'il en prolongement du grand bassin,


malheureusement l’immeuble affreux qui le surplombe à l’arrière gâche un peu la photo…

il abrite l'extraordinaire trône de marbre le Takht-e marmar



Takht-e marmar, le trône de marbre














La façade est extraordinairement belle

L'étonnante salle des miroirs et l'escalier qui y méne me laisse pantois. Malheureusement , les photos à l'intérieur sont interdites.

Le complexe, dans son état actuel, se compose de deux jardins, un plus petit à l'ouest et un plus grand à l'est, et 3 principaux bâtiments autour. A droite de ce premier palais, au bout du bassin, nous voyons le mur d'enceinte décoré de céramiques.


En longeant ces céramiques, très belles mais aussi restaurées un peu « à  l’arrache » comme on dit chez nous : pas très forts en puzzle les Perses ? 
Comme d'hab, cliquez pour meiux voir.







En longeant ces céramiques disais-je nous arrivons au batiment de Shams-ol Emâreh


Les deux salles de la Negâr Khâneh, au rez-de-chaussée du palais principal exposent la collection privée des souverains qâdjârs et les cadeaux des souverains étrangers, meubles et peintures, dont beaucoup furent offerts à Nâssereddin Shâh, le premier shâh de Perse à voyager en Europe.


Là, on peut prendre des photos ! regardez ces salles des miroirs !




Les deux salles de la Negâr Khâneh, au rez-de-chaussée du palais principal exposent la collection privée des souverains qâdjârs et les cadeaux des souverains étrangers, meubles et peintures, dont beaucoup furent offerts à Nâssereddin Shâh, le premier shâh de Perse à voyager en Europe, mais les pièces sont quasi vides.












A droite de ce batiment, caractérisé par ces grandes tours : l’ Emarat Badgir (Le palais des tours du vent)



Les Shah qajars utilisent ce bâtiment plutôt l'été, notamment une large pièce en sous-sol, la pièce d'été, refroidie par quatre tours du vent qui orientent l'air vers un bassin. Le dispositif des tours du vent n'est plus en fonctionnement.


Cette aile du Palais du Golestan n'était pas ouverte, par contre, en sous-sol, le shelow kabâbi, salon de thé et petit restaurant, l'était, typique des cafés persans traditionnels, nous en avons profité ;)

Pour + voir ce site qui m'a beaucoup aidé : http://www.teheran.ir/spip.php?article1389#gsc.tab=0

Photo panoramique ICI: http://www.360cities.net/image/golestan-palace-iran-tehran-3#0.00,0.00,83.0

à + !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire