mardi 16 mai 2017

Le Palais Niavaran, (مجموعه نیاوران‎‎ – Majmue ye Niāvarān)

Le Palais Niavaran est un complexe historique situé dans la partie nord de Téhéran, en Iran. Sur 11.000 m2 se répartissent plusieurs bâtiments et un musée. Le principal palais Niavaran achevé en 1968, a été la résidence principale du dernier Shah, Mohammad Reza Pahlavi et la famille impériale jusqu'à la révolution iranienne. Le palais principal a été conçu par l'architecte iranien Mohsen Foroughi (1958). 
Le complexe est composé de cinq musées: 1) Palais Niavaran 2) Pavillon Ahmad Shahi  3) Palais Sahebqaraniyehdatant du temps de Nasseredin Shah Qadjar 4) Palais Jahan Nama  5) bibliothèque privée et d'autres attractions culturelles  et le jardin.

De cet ensemble de beaux batiments, il faudrait la journée pour tout voir mais le temps étant compté, la visite se portera sur le Palais Niavaran lui-même et la bibliothèque.

Voici donc le Palais de Niavaran, la résidence du dernier Shah Mohamad Reza Pahlavi et sa famille (avant qu'il ne s'établisse au Palais Blanc ? ou bien en résidence d’été, il est très difficile de savoir)




L'entré est monumentale par sa hauteur et ses deux colonnes originales. 



L'intérieur est tout aussi admirable: on arrive sur une vaste salle toute ouverte jusqu'au toit.


Meubles de qualité, vases, objets de luxe, venant du monde entier mais beaucoup de France - cocorico - les deux pays ayant eu de tout temps (jusqu'à la révolution islamique) des relations trés amicales.



Il y a 3 niveaux (hors sous-sol qu'on ne visite pas; rez-de-chaussée pour les receptions, salle de réunion, salle à manger etc. ensuite au premier, un demi-étage  ou se trouvent les bureaux, et un second étage servant d'appartement.

A noter, l'étonnant toit en aluminium qui s'ouvre en été pour laisser entrer la lumière !


Porcelaine de Sèvres si je me souviens bien, 





Au premier étage, beaucoup d'oeuvres d'origine française, Fernand Léger, Chagall, Vasarely, etc


Picture of Farah Diba and her children Reza & Farahnaz

Au second étage, les appartements privés, expositions de costumes de cérémonie, de robes d'apparat, etc.




J'ai commencé à shooter toutes les piéces du rez de chaussée et du demi-étage et puis à ce second étage, arrivé devant les piéces privées du Shah et de la reine Farah Diba, j'ai ressenti une géne, un drôle de sentiment, palpable: que faisais-je là à regarder, comme un voyeur, des piéces intimes comme une salle de bain, une chambre, dont il semble que les personnes étaient là encore il y a peu, bref, je me suis senti un peu confus d'être là et j'ai mis mon Canon sur off.


Quoiqu'il en soit, le Palais est magnifique ! un ameublement impressionnant, des objets superbes. Beaucoup disent que la majorité des meubles et biens ont cependant été retirés : qu'est-ce que cela devait être beau du temps du Shah !



Et nous retrouvons la sortie, un militaire de faction se repose; une photo ? bien sûr pas de problème !
Merci !


mais et la bibliothéque ?

Elle se trouve en fait dans le même batiment mais à l'opposé de l'entrée, allons-y.
Nous longeons le palais,  une magnifique fontaine en mosaïque entourée de grands escaliers qui mènent au jardin. 




































La voilà


La bibliothèque exclusive du Palais Niavaran, (Exclusive : entendez par là la bibliothèque personnelle de Farah Diba) avec une surface d’environ 770 m2, fut construite en 1976 en deux étages et située du côté est du Palais. Le design intérieur est de Aziz Farmanfarmaian.
Sa structure est basée sur les modèles communs de l’architecture moderne des années 70 avec une combinaison intelligente de verre et de pierre. La déco intérieure utilise une grande quantité de verre et de bronze. Aussi une configuration volumineuse consistant en plus de 3000 cylindres de verre suspendus au plafond constitue la principale source de lumière dans la biblio.



































Il y a une collection d’environ 23000 livres, principalement en Perse et en Français sur la littérature, l’histoire et les arts. Le plus vieux livres fut imprimé à Paris en 1609, et le plus récent est de 1979. Une autre partie de la bibliothèque est consacrée aux œuvres d’arts dans laquelle plus de 350 peintures & sculptures.

Ces collections ont été identifiées, listées et classées par une équipe de spécialistes en Avril 2005.












Le plus vieux livre datant de 1609, Sur la page ouverte on peut lire :
A PARIS
Chez Abel l’Angelier, tenant la boutique au premier piller de la grande ?alle du Palais.
M. DC. IX.

"Et le 16 janvier le roi et la reine ont traversé une dernière fois la grande salle de réception de leur palais privé néo-classique pour se diriger vers l'héliport, juste au nord du bâtiment. Direction l’aéroport de Téhéran d’où ils se sont envolés pour l’Egypte mettant un terme à 2500 ans de monarchie en Iran."

à + !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire