vendredi 20 septembre 2013

Journées du Patrimoine 2013: La non - visite du Jas de Bouffan



Des années durant, nous sommes passés devant, et chaque fois, nous nous disions: "Il faudra qu'on s'y arrête un jour la visiter, cette bastide du Jas de Bouffan, la demeure de Cezanne". 
Et puis on oublie, mais Dimanche, le net par le site officiel d'Aix en Provence et son programme des Journées du Patrimoine (cliquez) nous le rappelle, ouep ! on y va ! 
Après presqu'une heure et demie d'attente avec une petite centaines d'autres curieux, la porte s'ouvre, une dame annonce qu'elle va distribuer des tickets car nous ne pourrons pas tous entrer…s'ensuit un tumulte digne d'un zoo: on aboie, on rugit, on jappe, on miaule, etc. bref le mécontentement se fait entendre. (Imaginez la tête des personnes ayant fait des dizaines de km pour entendre ça !)


 "C'est pour vous rendre service, intervient la dame: ceux qui n'auront pas de billet n'auront pas la peine d'attendre, puisque qu'ils ne pourront pas entrer" 
?!?! mais où est donc le service ? 
Chacun fait travailler ses neurones pour comprendre une subtilité, mais que peut-on entrevoir ? un non-dit ? peut-être un conseil dit du bout des lèvres, une insinuation ? : Dém.. pour en avoir un, dussiez-vous vous battre pour arriver jusqu'à moi..sinon bernique. La foule a compris: on se presse les uns derrière les autres aux pieds de la dame qui crie: Reculez ! mais reculez !…
Bref: tout ça pour vous dire qu'on s'est bien battu et qu'on a eu nos billets.

Ainsi s'achève le plus intéressant de l'histoire car la visite du Jas de Bouffan est une arnaque: on entre dans le hall de la bastide, on suit un petit couloir qui nous mène dans un salon délabré, ou l'on nous projète des tableaux de Cézanne sur les murs pendant vingt minutes, sous prétexte que c'est ici que le peintre travaillait la majeur partie du temps et qu'il y avait décoré ces murs… Puis on ressort par le coté opposé dans un parc en mal d'entretien, ou l'on nous explique :
Que c'est à partir de tel endroit que le peintre a peint la Ste Victoire (mais pas visible car il y a des maisons devant),




Que c'est à ce point-là qu'il a peint la ferme (mais pas visible car il y a un immense bosquet d'arbres),

Que l'Orangeraie que vous apercevez sous les échafaudages n'est pas accessible car en travaux,
Bref, la visite est très vite faite et l'on repart pour le moins déconcerté: rien vu des 300 m2 que comporte les 3 niveaux, rien vu de l 'atelier sous toiture...
Ne perdez surtout pas votre temps à cette visite, il y a temps d'autres belles choses à voir ailleurs...
à +

2 commentaires:

  1. Un petit coup de gueule justifié !! merci de nous prévenir... le pire étant l'annonce "la visite du mas... ET SON ORANGERIE" !!! Le tout payant... Dommage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était heureusement gratuit pour ces Journées !
      Hé oui, Aix en Provence n'est encore pas à la hauteur, ce n'est pas par manque de moyen, je pense, mais plutôt par manque de volonté; on préfère apparemment, miser sur le "haut culturel" comme l'opéra, que sur le "culturel pour tous" que sont les Journées du Patrimoine. Pourtant l'un n'empêche pas l'autre, si ?

      Supprimer