mardi 10 septembre 2013

Anvers - Vridjheid !

Anvers, à l'instar de Bruxelles la Belle, que de choses à voir ! Un peu de liberté pour le lunch, je pars pour le centre historique.

Lorsqu'on a peu  (on pourrait dire même, pas) 
le temps de visiter en touriste nonchalant, Il faut cibler.


Je ne passerais donc, sans visiter pour cette fois, ni la Cathédrale, ni la forteresse du Steen sur la rive de l'Escaut.






Petit hommage à Herman J.Claeys en passant.

Juste attarder des regards admiratifs sur les superbes façades en entrant sur la Grand-place ou plutôt Grote Markt.





Et faire le curieux autour de la statue de Brabo: Mon dieu, Les Belges ont de l'imagination pour les fontaines: le Manneken pis à Bruxelles et, à Anvers, voici Brabo qui balance la main tranchée du géant: l'eau jaillit donc du membre amputé...



En faisant le tour de la place, je remarque la statue d'un homme, l'inscription va peut-être vous faire réagir: ça ressemble au"Arbeit macht frei" inscrite à l'entrée des camps nazis...mais non, c'est en fait juste un hommage aux dockers Anversois m'a t-on dit.


Bon c'est pas tout ça. Petit casse-croute couleur locale.




Et comme j'ai le temps encore je file au MAS !





Ah le MAS ! on en a parlé pas mal lors de l'ouverture en 2011 et puis pffff.... plus grand chose: une bonne raison à cela: un génial contenant pour un contenu interressant certes, mais pas particulièrement; si l'architecture étonne, cela ressemble à une superposition de conteneurs suspendus sur des étages de verre,  l'intérieur déçoit quelques peu, à l'exception du dépôt.


Les baies ondulées (les vaches aussi me direz-vous) offrent un magnifique panorama sur la ville à 360° et s'attarder à s'écarquiller les yeux sur la terrasse au 10ème, est un bonheur... lorsqu'il ne pleut pas.

Au 4ème, expo "Démontrastion de puissance"
"Le pouvoir politique dépend du contrôle des réseaux commerciaux et de l'exploitation des richesses naturelles. De ce fait, les grands chefs, Présidents, Dictateurs, ect. utilisent ces richesses pour faire étalage de leur pouvoir, le renforcer ou le justifier; architecture, statues, portraits, ornements corporels..."

Au 5éme: "Métropole ici et ailleurs" comment Anvers s'est-elle présentée au cours des siécles.

Au 6ème: "Port mondial commerce et navigation"la ville a de
tout temps était une célèbre ville marchande, expo trés intéressante
surtout pour les Anversois, curieux de leur passé détaillé.

Au 7 et 8éme: " La vie et la mort" un mélange de tombeaux,
 religions, mythes, philosophies, sciences tout ce qui tente de donner une explication à la grande question du théme.

Mais ce qui m'a le mieux plu, c'est au 2nd étage: le Dépôt accessible. Cette expo vous permet d'accéder aux collections des riches marchands et voyageurs de la Ville depuis le 19ème siécle. Assez hétéroclite, mais tous ces objets et aussi les carnets de voyages, intelligemment ouverts sous les vitrines, les courriers, les photos, témoignent des vies de ces collectionneurs passionnés.

 Pas d'expo temporaire actuellement; dommage.


Je voulais voir un peu de cette belle ville, Eh bien voilà c'est fait.

           

A +

2 commentaires:

  1. Je ne sais ce qui m'a fait saliver le plus, le plat traditionnel qui me manque un peu (ici les moules, dites de bouchot, sont très différentes, excellentes certes, mais il leur manque quelque chose ... les frites peut-être ?? ou la mayo, beurk !!) ou ce MAS qui, effectivement, est impressionnant. Même s'il parait un peu "vide" (mais c'est toujours un peu le cas au début pour ces grandes coques architecturales qui ont ruiné les pourvoyeurs de fonds !! Je pense au MUCEM qui m'a fait le même effet... il faut être Abu Dhabi pour remplir son musée avant de l'avoir construit !)

    RépondreSupprimer
  2. Oui tu as raison ! les moules-frites étaient à la hauteur de la réputation ;) Pour le musée, il faut un peu de temps, c'est vrai, et puis, hélas, la salle des expos saisonnières était fermée...

    RépondreSupprimer