mardi 17 septembre 2013

En changeant les habitudes: Nice Piran


 Pendant la période estivale, il doit y avoir plus futé que de décider vouloir changer les habitudes i.e. changer d'hôtel, surtout dans un délai assez court  : trouvez une chambre devient difficile mais si, en plus, dans le pays où se joue la coupe européenne de basket-ball, alors là...
Mais coup de bol: celui que j'avais repéré, bien que complet sur le net, avait encore une chambre de dispo par téléphone !

Le pays est la Slovénie, et l'hôtel s'appelle Hôtel Tartini à Piran.


Piran est une charmante petite ville du littoral adriatique, contruite sur une pointe, 

Que dis-je une pointe ? 
Sur un cap! 
Que dis-je un cap ? 


Les ruelles sont trés étroites et seul le tour de la ville est accessible en voiture, c'est pour cela que vous n'irez qu'à pied ! le parking payant est à l'entrée (17 € par jour si vous n'étes pas résident, sinon 7 € pour moi...pas donné...) 
Charmant me direz-vous une ville piétonniére super ! oui si tout le monde était dans le même cas:  mais non: les habitants eux ont le droit de rouler et ne s'en privent pas, au moins s'ils ne nous évitent pas le bruit et la pollution, ils s'évitent les embouteillages...




Piran, comme toute la région fut sous le régne venitien et le llion de St Marc (oui oui avec deux ailes) témoigne de la souveraineté Venitienne. et tout rappelle l'Italie voisine en  fiat  ( lapsus) en fait ; la conception des ruelles, les belles façades les églises...




En haut de la ville se dressent encore les remparts, et le point du vue sur les toits est tout simplement magnifique.






                                                                                                                     Une statue sur une placette portant des (jarres?) perforées m'intrigue :  mais de l'autre coté me donne la réponse : porteur de gouttiéres !







La place principale s'appelle place Tartini, comme l'hôtel, comme la pizzeria plus loin, comme le café en face, etc... c'est que ce Monsieur est né ici, célèbre musicien compositeur, la ville se devait de s'en orgueillir :) pour les intéressés suivez le lien.




Pour les autres, juste savoir qu'il est connu surtout pour une sonate qu'il aurait composé d'aprés un rève d'une nuit où un diable lui aurait jouée:
La voici: La trille du diable. (+)




L'endroit est  trés touristique: restaurants (pas de plats à s'extasier les papilles), bars, souvenirs, etc. attirent autant que le site lui-même. Oui, vouloir changer ses habitudes a du bon !







à +

1 commentaire:

  1. Une belle découverte, très "italienne" comme aspect cette jolie de Piran... Qui s'offre, en prime, un Festival Tartini ...

    RépondreSupprimer