samedi 27 août 2016

Bon sens et Déraison de Michelaise et...

4 commentaires:

  1. Ah, comme c'est vrai... je dirais que meme sur un seul dixième de ce tableau Elle aurait su amplement et minutieusement nous délecter, notre Michelaise. Dont je ne cesse de percevoir l'absence comme inacceptable et déchirante, et d'une certaine façon meme irréelle car jusqu'ici je ne suis pas encore réellement capable de croire qu'elle nous a quittés.
    Et ça me fait vraiment plaisir de partager avec vous ce grand vide, mon cher Philff. Je vous remercie pour ce souvenir si sincère et... michelaisien.
    Nous t'embrassons bien fort, Nicole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour cette réponse attentionnée, sans connaître Michelaise personnellement, J'ai beaucoup appris au travers de ses articles et comme vous, un vide s'est créé à son départ.
      Aussi, comme vous également, ce départ ne m'est pas réel, je continue trés souvent à baguenauder dans son blog, j'espére que ses lecteurs font de même afin qu'il reste à sa place sur la toile.
      Merci d'être passée Siu et à bientôt, vos commentaires sont trés appréciés, n'en doutez pas. Philfff

      Supprimer
    2. Et pourtant mon précédent commentaire manque d'une partie que j'avais l'intention d'ajouter mais qui finalement est restée dans mon clavier, à cause peut-etre de l'émotion liée à Michelaise... et c'est que je suis convaincue qu'Elle aurait beacoup beaucoup aimé en particulier vos derniers articles, je me réfère aussi bien à celui sur l'avenue Anatole France et Henry Miller qu'à vos reportages très soignés et fort intéressants sur Saint Pétersbourg. Voilà c'est dit, à bientot!
      p.s. je m'excuse de ne pas disposer d'accents circonflexes dans mon clavier...

      Supprimer