mercredi 19 mars 2014

En attendant les visas - La Déf VI


Encore un trou dans mon agenda ! et me revoilà au bureau.

Ce midi petite balade sur l’esplanade pour vous montrer quelques œuvres en mangeant mon sandwich ;)





 


BC1 – Jacober





3 tonnes de tubes de fer pleins.
Casque de joueur de football américain, dit-on Trop simple ! à mon avis, je dirai plutôt évocation de nos esprits comprimés par le carcan des obligations diverses dans ce quartier d’affaires…
Eh ! Pourquoi  pas ? Comme dit si bien Desnos ;)

 

Le somnambule – Henry de MILLER





Debout en équilibre, les bras tendus, somnambule funambule émerge entre les arbres en fleurs 


 

Doubles lignes indéterminées, Bernar Venet.


La brochure commente ainsi l’œuvre :

« Des lignes non définies, variables selon les points de vue et n’offrant aucun repère dans l’espace… »

Commentaire pour des lignes qui se prète aussi bien au délai pour obtenir un visa…

Deux passeports, une compét’ - A qui le premier son visa ? -
Ce sera celui de St Pet’ - En second Monrovia.
à + !




« Quant au mois de mars, je le dis sans aucune arrière-pensée politique, ça m'étonnerait qu'il passe l'hiver »





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire