vendredi 7 mars 2014

La tête - presque dans la lumière - à St-Joachim


La tête - presque dans la lumière - à St-Joachim

Hé oui presque ! les éclaircies sont maintenant de très courte durée, le ciel se couvre d’une vilaine couche nuageuse. Le soleil n’est pas resté bien longtemps, la lumière, la bonne lumière celle qui révèle le relief et magnifie les couleurs, cette lumière-ci s’est estompée.

Donc petit challenge pour moi : s’arranger de cette grisaille avec mon 50D

Il pleut...Le réglage en 400 ASA permet d’avoir assez de clarté sur les barques, au détriment du fond : le ciel est blanc, on ne distingue aucun nuage pourtant bien présents. Mais si j’avais favorisé les détails pour une netteté du ciel, alors le premier plan et les barques seraient trop sombres : nécessité d’un filtre ?

--------------------

Le ciel bas tamise la lumiére: peu de relief, l'or des roseaux est mat..

------------------

Merci Photoshop : une variante de ce paysage aux barques.

--------------------

« Le chemin dans le paysage doit emmener le regard en balade… »

---------------------------------
Par chance, une éclaircie rehausse le jaune paille des roseaux, relevant ainsi le relief du paysage.Ah dilemme !  Brigitte (Lumières d’ailleurs) l’avait dit lors du stage (Vé le stage photo à Marseille)  : donner la part belle au ciel lorsqu’il est intéressant ! : mais là, l’eau est aussi intéressante, je n’ai pas pu choisir, j’ai diviser 50/50 mon cadrage entre ciel et terre…

-------------------------
En couleur cette photo est n u l l e : Sous ce ciel bas et de plus à l’ombre des arbres, les couleurs sont très affadies, par contre, le N&B révèle bien les différentes teintes de gris.  Et c’est là que je regrette de ne plus utiliser mon vieil argentique AT1 : pour N&B c’eût été super…



Et joli en sépia aussi J


« Quant au mois de mars, je le dis sans aucune arrière-pensée politique, ça m'étonnerait qu'il passe l'hiver »

à + !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire