vendredi 21 mars 2014

Noli, la solitaria pescatrice

Etape prolongée en Ligurie,
Le temps est à la pluie
Tant pis
 
 



 Ligurie, connaissez-vous ?
La Ligurie est une langounette  de terre
Dont la mer Ligure pourlèche les côtes
Située juste après notre Côte d’Azur,
On parle de Riviera du Ponant
Pour tout ce qui se trouve à l’ouest de Gênes jusqu’à la France
Et Riviera du Levant pour l’autre côté jusqu’à la Toscane 

Parsemée de jolis ports des deux côtés,
Je me propose de voir une ville de chaque Riviera :
Enthousiaste, j’accepte illico l’invitation ;)

 
 
 
 
 
 
Le Ponant d’abord : Voici donc Noli !
Petite station balnéaire, coincée entre montagnettes et mer,
Ce village m’a plu par son côté médiéval :
 
Petites ruelles étroites au-dessus desquelles
Des arcs portants font le grand écart,
Reliant ainsi les maisons.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sous les maisons de la périphérie

Court un passage vouté où se sont installés quelques restos

(Dont une petite pizzéria à recommander !)

 
 
Noli, anciennement appelée Néapolis (Kaval, Mandelieu, Nabeul, Naplouse, Naples, Novigrad… mais qui ne s’est pas appelée Néapolis , « nouvelle ville » ? je vous le demande) puis Naboli, et Nauli.
 
Noli, disais-je, est remarquable du fait qu’elle fut la cinquième république maritime Italienne, s’équipe de remparts ; de tours (des 72 du moyen-âge, il nous en reste 8)
 
 comme celle de l’hotel de ville 33 m ou la tour trapézoïdale del Canto, la plus impression-nante avec ses 38 mètres.
 
 
Aussi de belles portes traversent les remparts comme la Porte St Jean.
 

 
Au-dessus de la ville sur le Monte Ursino, se dresse les ruines du château éponyme : le site promet de belles randos, je maudis le temps pourri !



 
Le Monte Ursino donc la légende dit que Dante en aurait tiré l'inspiration pour écrire le Purgatoire... Noli s’enorgueillit d'avoir son nom cité dans La Divine Comédie !
Mais il n'y a pas que Dante pour honorer le passé de la ville: Noli a vu aussi partir de son port la première   
croisade.
Egalement, Christophe Colomb serait parti d’ici dans un convoi à destination de Lisbonne et de l’Angleterre (les Français interceptent le convoi et Colomb débarque au Portugal).







Et puis Antonio Da Noli, qui decouvrit les Iles du Cap Vert !













Autre curiosité qui attira mon attention c'est cette trés belle horloge solaire qui orne la façade de l'hôtel de ville.



Ce cadran déclinant à l'est, indique " l'heure de l'Europe centrale".




 

Il a été construit et signé par le capitaine de Albertis en 1915, et a été restauré en 1995 par Luigi Maria Morra .
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Où l’on peut lire :
"Noli, la solitaria pescatrice, nell' amplesso del sol l'ora ti dice"
 « Noli, le pêcheur solitaire, dans l’étreinte du soleil, nous dit l’heure »
Noli, Solitaria pescatrice vient je pense d'un poéme de d'Emilio Pragua (Noli, Penombre, Sept 1864)
 
 
Noli, la solitaria pescatrice, nell'amplesso del sol l'ora ti dice.
puis "Soli, Soli, Soli "
« seulement dans le soleil de cette terre )
(un lien d'interessant: Noli, Palazzo Comunale )
 Voici l'original :
 
 
Pour une visite plus compléte et surtout par beau temps ! je garde en mémoire un lien comme je les aime: une petite guide de visite de la ville précis et bien ciblé et court ! Le CITTA del RIVIERA DELLE PALME 





 

« Quant au mois de mars, je le dis sans aucune arrière-pensée politique, ça m'étonnerait qu'il passe l'hiver »
 
à +






2 commentaires:

  1. Très jolies photos, d'un petit coin que je connais bien.
    La Ligurie c'est un peu comme une deuxième patrie pour moi.
    Même sous la pluie, elle est belle.
    Merci d'être passé chez moi.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  2. Merci à vous Mireille ! je suis sûr qu'elle gagne à être connue en été !

    RépondreSupprimer