jeudi 24 novembre 2011

Lu dans la Provence ; Les olives sont en plein boom


Le Moulin de l'Olivette avec ses 1700 coopérateurs est une des plus vieilles maisons de la ville


Depuis le 7 novembre, on se presse sur le pont du Moulin de l'Olivette pour y amener ses olives, en petites ou grandes quantités. C'est le fameux "coup de chaud qui se prolongera, jusqu'à fin décembre. "Certains amènent deux-trois cagettes récoltées sur les quelques oliviers du jardin, d'autres arrivent avec un tracteur et une remorque, explique Christian Testanière, responsable du Moulin, outil indispensable de la coopérative présidée aujourd'hui par Jean-Claude Silvy. Mais il est amusant de voir combien la clientèle des coopérateurs évolue avec l'évolution de Manosque. Avec les gens d'Iter, ça parlait russe l'autre jour. Tout ça parce que des chercheurs russes louent des maisons avec des oliviers et que leurs voisins leur ont dit de venir ici. Et ça leur plaît! Mais c'est spécifique à l'olive, car on peut très bien avoir des oliviers sans être agriculteur. Mais nous avons un produit qui crée du lien culturel," précise Christian Testanière, toujours animé de la joie qu'est l'art de transformer les fruits de l'olivier en nectar doré.
"L'olive est un fruit, et c'est un jus de fruit que l'on extrait. Mais derrière ça, il y a la cuisine, le patrimoine, et Manosque. Car tout en évoluant la ville conserve sa tradition oléicole et la développe puisque les coopérateurs sont en augmentation."
--- L'analyse: "une bonne récolte"
Les récentes intempéries et inondations ont-elles perturbé ou endommagé la récolte? Christian Testanière, responsable du Moulin: "Cela a retardé la récolte car on ne pouvait pas pénétrer dans les oliveraies trop boueuses. Mais l'eau n'influe absolument pas sur l'olive, car le but du triturage c'est d'arriver à extraire à la fin l'eau de l'huile. Donc aucune conséquence."
Pourquoi faut-il malaxer les olives le plus vite possible? "Il y a des arômes et des antioxydants qu'il faut capturer tout de suite car l'olive est un vrai jus de fruits au même titre que les oranges ou citrons que l'on presse. 2011 sera une bonne année, sans être exceptionnelle comme il y a deux ans."
Un petit slogan, pour les fêtes? "Un bidon d'huile nouvelle ça rime avec Noël. Et c'est un cadeau qu'on sera sûr de consommer, car l'huile d'olive est un produit hors mode avec ce rite de l'huile nouvelle beaucoup plus verte et ardente qu'apprécient justement les amateurs de sensation forte en bouche."
 

de Jean-Pierre TISSIER, La Provence 22/11/2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire