jeudi 3 mars 2016

Adana ancienne

En m'éloignant de la mosquée Sabancı Merkez Camii 

je passe de l'autre coté du fleuve Seyhan, je passe aussi du coté contemporain à celui plus ancien puisqu'il remonte bien avant l'empire romain. Alors un peu d'histoire juste pour situer (pas d'inquiétude ça ne va pas être long ni douloureux):

Adana tire son nom de Adanus, fils de Dieu météo Cronos. Les premiers habitants étaient les Hittites.

Selon l'inscription hittite de Kava, trouvé dans Hattusa (Boğazkale), Kizzuwatna était le premier royaume qui a gouverné Adana, sous la protection des Hittites en 1335 avant JC. A cette époque, le nom de la ville était Guru Adanya, et les habitants ont été appelés Danuna.

Tout empire a une fin et celle de l'Empire hittite, c. 1191-1189 BC, par des invasions de l'ouest, s'en est suivi un certain nombre de royaumes qui, tour à tour, prirent le contrôle de la plaine, comme par exemple:
des Assyriens, 9e siècle avant JC;
des Perses, 6ème siècle avant JC;
Alexandre le Grand en 333 avant JC;
des Séleucides;
des pirates de Cilicie;
et enfin des romains avec Pompée le Grand qui fonda Adana en 63 avant Jésus-Christ

Pendant ces périodes, la ville a servi de lieu de repos pour les caravanes. Son importance provient de son emplacement stratégique, située sur une route de l'armée romaine à l'Est. D'où le célèbre pont dont je vous parle plus bas.

Après le déclin (Tout empire a une fin, je vous déjà dit) de l'Empire romain en 746 après JC, l'importance d'Adana reflue jusqu'à ce que Harun al-Rashid, le calife de Bagdad restaure son ancienne gloire dixit le web mais je n'ai pas creusé comment il l'a restaurée son ancienne gloire, pauvre ignorant que je suis: si vous le savez, n'hésitez pas...

Adana est venu sous l'égide de l'empire turc seulement après 1840.


Voilà c'est fini, juste pour situer.

Passant sur l'autre coté du fleuve Seyhan, disais-je, je suis sa rive dans un parc agrémenté de quelques statues telles que celle de Ibn I Sina (Avicenne) ou celle de Atatürk,

"Paix dans le pays, paix dans le monde" K.Ataturk.




puis je m'enfonce vers l'ancienne ville pour passer




prés de l' ancienne et historique "Grande Mosquée" et madrasa :
Ulu Camii datant du 16th siècle, qui semble en fait maintenant trés trés petite...






 
Je voulais aller jusque là car derrière dans l'ancien bazar se trouve la Grande Tour de l'horloge assez réputée que je ne voulais pas rater,

Büyük Saat, construite en 1882 par le gouverneur Ali Pasha Abidin, elle est historiquement la plus haute tour d'horloge en Turquie, avec 32 m de hauteur.
Et en plus elle donne l'heure.



Demi-tour pour rejoindre le Taşköprü,


pont de pierre romain qui traverse le fleuve Seyhan, 319 mètres de long et 13 mètres de haut. Sur les 21 arches 14 sont encore debout.
 
Construit par l'empereur romain Hadrien au 2ème siècle AD, Il était le lien incourtournable dans les temps anciens pour joindre l'Orient à l'Occident (et inversement,bien entendu)
La mosquée vue du pont.

Il est maintenant piétonnier mais on le dit le plus vieux pont du monde, encore en usage.

A + !
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire