samedi 5 juillet 2014

Thessaloniki, "Comme quoi quelquefois, un sonnet ça sonne bien" ou "vivement le retour"

For then despite of space I would be brought,
From limits far remote where thou dost stay.
No matter then although my foot did stand
Upon the farthest earth removed from thee;
For nimble thought can jump both sea and land
As soon as think the place where he would be.



Comme quoi quelquefois, un sonnet ça sonne bien, vivement le retour.
Merci William, sonnet 44.

à + !


2 commentaires:

  1. C'est jolie les grosses lanternes comme ça!

    RépondreSupprimer
  2. Oui ! celle-ci à l'entré d'un resto m'a vraiment plu.

    RépondreSupprimer