vendredi 10 mars 2017

La Def XX - Les murs peints, suite.

Ce mur oublié en Novembre dans mon billet sur les murs peints de La Def

Ce mur oublié parce que situé un peu à l’écart, sur le boulevard circulaire, est aussi une œuvre de Catherine Deff : Fresque de 200 mètres « La famille cycliste ».
Photo empruntée à De Facto
Pour représenter les personnages, Catherine Feff s’est inspirée de ses propres enfants et d’un de leurs amis d’après le site de De Facto.

L’œuvre censée être « destinée à souligner la réconciliation entre l’homme et son environnement urbain » et  représenter « un contraste impertinent et joyeux au contexte minéral et grandiloquent de La Défense. »

Voyez plutôt : elle fut récemment abandonnée sous le lierre envahissant la fresque et pourrait faire figure maintenant de symbole d’abandon, non par déshérence car l’artiste est encore en activité mais par choix délibéré de transformation, de l’irrépressible victoire du béton sur l’humain et donc de sa non- réconciliation.





Voilà ce qui en reste en cette fin d'hiver:




2 commentaires:

  1. la végétation colonise les murs de la minérale Défense!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais en fait mes photos montrent mal ce qui reste du mur actuellemnt: le lierre a été enlevé, le mur cassé hélas au deux-tiers pour construire cette tour de verre que l'on voit sur la dernière photo...

      Supprimer