mardi 9 juillet 2013

Vé le stage photo à Marseille !

Avoir un reflex, c'est bien mais savoir s'en servir c'est encore mieux ! et pas besoin d'aller à dache pour se perfectionner: c'est sur l'excellente idée de Cathy que nous nous sommes retrouvés, JL et moi, en bas de la Canebiére, parmi d'autres pour un stage d'initiation à la photo. Eh zou ! boulegan sur le Vieux Port, le Canon en main !

La météo n'était guére engageante, et nous n'étions pas trés optimistes quant à la lumière dont nous allions bénéficier.

Nous voilà autour d'un petit café sur le vieux port, à écouter tous Brigitte avec des yeux de gòbi... adieu le mode automatique: bén vengudo le manuel !
Roulette sur "Priorité Vitesse" :
Premiers conseils:
Cadrage, situation des personnages, lumière et patin-coufin...


Voilà donc la premiére photo avec ce qu'il ne faut voir: flou, surexposition, cadrage trop centré, couleurs fades, mise au point des reflets, de choses à acquérir sans se rendre jobastre...Y a du boulot Garri !

L'exposition, mèfi ! c'est important ça : si on laisse faire l'appareil, il va vous mesurer la lumiére en tous points donc: régler sur un seul point central.
Faire mesurer au Canon par le bouton * (qui restera en mémoire quelque temps, dans votre cadran le * s'affiche) sur une partie  + sombre pour éviter la sous exposition et à l'inverse sur une partie + claire pour éviter la sur expo, comme j'ai pu le constater sur ces shoots des pointus du vieux port.

Mesure de la lumiére sur le ciel trop clair :
 sous expo
Mesure de la lumiére sur le sol trop sombre: sur expo

Mesure de la lumiére dans le reflet sombre de l'eau (plus foncée) : expo ok à mon goût !



Autre exercice: l'eau d'une fontaine. vitesse assez rapide pour figer le mouvement avec une sensibilité la + petite possible, mais pas trop sinon: sous expo...


C'était juste une petite partie dont j'ai apprécié l'utilité parmi tous les conseils prodigués par notre prof Brigitte. 
Voici ci-dessous les moins mauvais des clichés, appréciez Marseille, le dimanche de la transhumance, porte ouverte du Mucem et ballade dans Le Panier, l'Ombrière, Fantômes dans la Major et voilier passant devant le restaurant 'l'Epuisette.

Cliquez sur les images pour les faire apparaitre plus grandes

Pour le grand défilé, il y avait moulon sur le port et donc pas facile de se positionner pour le shoot du siécle


Puis la rue est devenue cafi de moutons,


et de chevaux magnifiques,













                                                     
Et les chevreaux font les càcous au beau milieu des troupeaux














Le Mucem offre sa superbe architecture au regard

de la palanquée de visiteurs agglutinés aux entrées comme des arapèdes


Direction Le Panier où tout est plus calme.


Escaliers au Panier

Pour shooter l'Ombrière, on s'engatse à trouver le bon cadrage !
L'ombrière

Fantômes dans la Major: appareil posé, temps > 2 min


Et puis le soir, on met les voiles...



Superbe journée ! Merci Brigitte !
(à refaire avec JL as soon as possible...)

4 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour ce compte-rendu très drôle du stage du 9 juin .Juste un petit rectificatif technique pour la photo avec l'eau :on travaille avec des vitesses élevées et on est obligés de monter dans les ISO ( sensibilité)sinon la photo sera toute noire mais plus on monte dans les ISO , plus le bruit est important.
    J'ai particulièrement apprécié la photo avec le chien en plein travail , je ne l'ai pas eu celle-là.
    Cordialement.
    Brigitte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte pour ce commentaire ! et surtout pour la rectification ;)
      en relisant, je me suis aperçus que j'avais oublié de mettre votre lien:

      http://www.lumieresdailleurs.com/blog/

      Voilà qui est réparé.
      Philfff

      Supprimer
  2. Marrant, je n'ai pas fait un stage phot à Marseille mais une simple escale !! et je viens à l'instant de terminer mon billet, exclusivement photos pour une fois !! et il y a .... le Panier, le Mucem et l'Ombrière, forcément !! mais il paraitra plus tard, Macchiaoli et Avignon obligent !! Devenue bien belle Marseille, plus belle que dans mon enfance mais moins mystérieuse pour moi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Marseillaise de souche ?! je la savais; j'avais reconnu ton accent, peuchére ! donc en attente de ton billet sur la Capitale de la Culture 2013, fan de chichourle !

      Supprimer