lundi 1 octobre 2012

Instantanés d'une matinée à Izmir

Quelques instantanés suffiront effectivement, parce que si Izmir a beaucoup à offrir au regard, il faut du temps pour le découvrir...
La ville est pourtant agréable avec une population jeune, mais trop de building ont envahi les collines en un agglomérat de béton.


Prés de la mer, les bazars couvert et non couvert sont très accueillants pour les touristes qui descendent l'été, par centaines des navires à l'escale, préts à acheter le souvenir de passage.















Plus au nord, la statue de Kemal Ataturk, face à la mer rappelle à chacun la reconquête de Smyrne, mais aussi implicitement le grand incendie et la destruction de la cité.







Smyrne ! j’espérais tellement plus de vestiges d'une ville telle que Smyrne et son passé chargé d'Histoire... malheureusement la motivation d'une reconstruction de sites helléniques et romains n'était certes pendant longtemps pas à l'ordre du jour.

Et les travaux commencérent tard.









L'Agora a longtemps été utilisée comme cimetière ottoman,


elle promet d'être un site superbe après restauration.

































   mais la tâche est énorme.



 L'église Saint Polycarpe, l'une des sept églises nommées dans l'Apocalypse de St Jean est malheureusement fermée.

Et l'hotel me conseille d'éviter la visite des ruines de la Forteresse de Kadifekale, la cité de velours, les lieux ne sont pas trés "safe" me dit-on parce que très mal fréquentés.






Il me reste à me pencher sur un bon kebab, le Iskender Kebab (Kebab Alexandre le grand),

non sans






 avoir auparavant admiré la tour de l'horloge !









1 commentaire: