vendredi 22 juin 2012

L'été est à l'heure à Capodistria, Slovénie.

Petite carte postale du centre historique de Koper ou Capodistria ; Juste en passant ! avant que le travail ne me rattrape...Il fait 32°.



Les pavés de la place centrale nous renvoient la chaleur: 
l'air manque aux rares passants, il est 13 heures et la place Titov presque déserte. 









3 € pour la visite de la tour , 204 marches: beaucoup trop haut, car beaucoup trop chaud ! ce sera pour une autre fois, je me refugie dans la fraicheur - Ah ! - de la cathédrale dont l'entrée se tapie juste derriére. Belles peintures de Carpaccio, peintre local.













Plus loin, dans la rue Kidriceva, l'entrée de l'église St Nicolas, vilainement fermée, une grille n'autorise pas la visite, pourtant à travers les barreaux, une petite merveille.

 
Si l’atmosphère est chaude, l'accueil l'est moins; La police me klaxonne: je n'ai pas traversé dans les clous; Les gens rasant les murs pour capter l'ombre, me dévisagent.






Un lion de Venise nous rappelle que la ville a eu une autre atmosphére, du temps où elle s'appelait Caprista, l'accueil y était certainement plus...

 ... méditerranéen !

Mais Koper mérite beaucoup plus de soins à visiter, palais, architectures diverses, etc. et donc beaucoup plus de temps...

2 commentaires: