vendredi 30 décembre 2011

L'écoute du moment : Djian et Eicher, Où que tu ailles

le soir venu
des courants d'air
des papillons
dans la maison
le téléphone
posé parterre
de la lumière
des papillons
le superflu
le nécessaire
comme de la glu
entre les doigts
le soir venu
des courants d'air
ou que tu ailles
ou que tu sois


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire