mercredi 2 avril 2014

Saint-Pétersbourg, en voiture.

La visite d’une ville, c’est toujours trop court,
y être juste de passage ça devient plutôt contrariant
mais être de passage à St-Pétersbourg, là c’est carrément frustrant !

Etre ici sans avoir le temps de visiter au moins un musée, difficile à avaler.
Mes hôtes ont la gentillesse de faire un tour en voiture : De leurs bureaux près du canal Griboiedova, nous partons. L'iphone en main, je vous fais partager un peu : cliquez sur les photos pour mieux apprécier.

 
Passage le long d’un parc où j’aperçois l’église St Nicolas des Marins.



 








Petite boucle pour me montrer la "Rue parfaite" de Rossi           

 














Plus loin, petit détour par le fameux théâtre Mariinsky, où se jouent les plus prestigieux ballets






 


Puis voici la Place du Palais où la colonne Alexandre culmine à 47 mètres de hauteur : 660 tonnes, 3000 hommes pour ériger cette commémoration de la victoire sur les troupes Napoléoniennes. Elle tient debout sans être fixée ! Au sommet, un ange guerrier, la croix qu'il tient écrase un serpent.
Hermitage
ET puis… l’Hermitage ! Pas moins de 2,7 millions d’œuvres composent le fonds de cet établissement fondé il y a près de 250 ans par Catherine II (Si on voulait passer 1 minute devant chacune des œuvres, il faudrait 45000 heures soit passer plus de 10 ans pour le visiter dans sa totalité à raison de 12 heures par jour !!) mais il n’y a ‘que’ 67 000 œuvres qui sont exposées dans les 400 salles du musée réparties entre le Palais d'Hiver, le Petit Ermitage, le Vieil Ermitage, le Nouvel Ermitage et le théâtre.



Pouchkine
Derrière la statue de Pouchkine qui trône au centre de la place des arts, on peut voir le palais Mikhaïlovsky où est installé le Musée Russe. A coté, le Musée de l'ethnographie.
 
palais Mikhaïlovsky où est installé le Musée Russe
Musée de l'ethnographie et la salle de concert
Un petit détour pour apercevoir le couvent de Smolny, où je connais une bonne connaissance qui a étudi ici ;) et dont voici, happé par mon iphone en passant, la superbe cathédrale…







Enfin voici l’une des deux colonnes rostrales en granit de 32 m sur la place de la bourse. Décorées de proues de navires. Le nom vient du latin 'rostrum' : éperon de navire.
Les statues allégoriques représentent les 4 fleuves russes : Neva, Volga, Volkhov et Dniepr. Les flambeaux en haut des colonnes servaient de guides aux navires entrant dans le port. Elles sont encore allumées lors des festivités.




Après le travail, l’effort : le réconfort : Dîner au restaurant l’Adzhabsandal. Cuisine et ambiance géorgienne (chanteuse Géorgienne) aucun touriste : un resto pour connaisseurs.
Purée de mais avec fromage et poulet aux épices


bouchées de viandes aux épices,
 légumes farcis...
pain traditionnel
Excellents mets traditionnels, de subtils mélanges d’épices ;
 

Khinkali

J’ai noté l’étonnant Khinkali, gros ravioli farci ici de bœuf, qui se mange ainsi (mettre une bavette) :  
 
 
prendre le ravioli par les bords, le retourner,





attendre un peu que la sauce descende vers le fond puis croquer les bords en évitant (en vain pour moi… ma manche a trinqué)de renverser la sauce. Tout cela arrosé d’un bon vin de là-bas : C’est très bon !

Et puis finir par un café parfumé au thym et le traditionnel alcool « Chacha » et vous voilà repu !

l’Adzhabsandal, 6, rue Belinskogo : je vous le recommande ;)


à + !

2 commentaires:

  1. Une ville que je rêve de visiter mais c'est loin !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Oui St Pet est à 3h40 de Paris, c'est un peu loin, mais tout est relatif ! je crois que c'est l'une des destinations in-con-tour-nables ... une de plus, vous allez penser ! j'y retournerais une autre fois en touriste pour sûr !

    RépondreSupprimer